jeudi 9 février 2012

Les français préfèrent les prélèvements au mois.


En ce froid début d'année, la tendance est aussi claire qu'une matinée sans brouillard: la mensualisation est au goût du jour.
En effet, 93%* des français n'ont pas hésité à la mettre en place pour payer au moins une de leurs dépenses régulières au mois de janvier.
Ils sont 49% à avoir signé trois ou quatre mensualisation contre 25% au-delà de cinq.

On note que ce phénomène a plus de succès chez les classes populaires qui l'utilisent pour régler leurs dépenses quotidiennes (trois ouvriers sur dix disent avoir cinq contrats de mensualisation en cours). Les classes plus aisées en revanche ne réalisent qu'un ou deux paiements de cette nature.

[ L'avis de ceux qui sont CONTRE: "c'est une avance de trésorerie" ]
[ L'avis de ceux qui sont POUR: "ça permet de gérer au plus près son budget" ]

Globalement, on retiendra le dernier avis, puisque:
79% des français estiment que cela leur permet de mieux anticiper leurs dépenses mensuelles
73% des français déclarent que cela leur évite d'oublier de payer leurs abonnements
72% des français pensent que cela leur permet de se payer des produits exceptionnels (trop coûteux en une seule fois)

En pratique, on classe les trois premiers postes de dépenses mensualisées comme suit:



86% les consacrent à Internet et à la téléphonie.
70% les consacrent aux factures d'eau, d'éléctricité et de gaz.
68% les consacrent aux assurances automobile, habitation etc.




D'autre part on voit se développer un nouveau phénomène du côté des assureurs: ces derniers vous proposent maintenant des rabais de 5 à 10% sur vos cotisations pour l'année suivante si vous vous engagez à payer comptant! C'est le moment de négocier vos contrats!

Blague à part, et vous, quel règlement proposez-vous? Quelle est la formule préférée de vos clients?
Avec Payme c'est simple, vous pouvez étaler les échéances comme régler comptant! A vous de choisir!



* Sondage intitulé "Les français et la mensualisation des paiements" réalisé par le CSA pour le compte de Slimpay, entre le 10 et le 12 janvier 2012, auprès de 1002 personnes représentatives.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire