lundi 28 novembre 2011

Vers l'européanisation du e-paiement...

http://politique.jourdefemmes.fr/files/2010/01/banques-credits-carte-bancaire-cout-prix-tarifs.jpg
                                    Énoncée fin septembre, dans le cadre du renforcement de l'identité européenne, une enquête sur les paiements électroniques en Europe va être menée afin d'évaluer les ententes entre acteurs du secteur d'une part, et les abus de position dominante d'autre part.

L'objectif de la Commission Européenne est de s'assurer que le secteur du e-paiement jouit bien de la libre-concurrence, à savoir que les barrières à l'entrée de ce marché n'empêchent pas l'introduction de nouveaux acteurs ou de prestataires de services sans liens avec une banque.

Car en effet, un tel verrouillage aurait des conséquences pesantes à la fois pour les e-commerçants, qui n'auraient alors qu'un faible pouvoir décisionnel en matière de choix de prestataire de service, ce qui entrainerait par la suite une plafonnement de prix élevés, non-négociable pour les consommateurs.

L'amorce (ou la continuité...) d'une dictature bancaire en somme.

Dans cet optique, on parlera bien évidemment du projet SEPA (Single Euro Payments Area - Espace unique de paiement en euros). L'objectif de ce projet est d'instaurer, comme son nom l'indique, une nouvelle gamme de moyens de paiements, facilitant les transactions des consommateurs, commerçants, entreprises ou encore administrations. Le but de la manoeuvre étant de parvenir à une procédure de transaction unique, quel que soit le pays dans lequel on se trouve. D'autre part, devant la vive augmentation des transactions en ligne, et ce à travers l'espace de paiement européen (rien qu'en France, 28 millions de transactions effectuées sur un total de 38,6 millions d'internautes*), il est important de créer des solutions accessibles à tous**.

Ennuyeux pour nos banques franco-françaises qui vont devoir réviser leurs systèmes nous direz-vous.

Certes, c'est pourquoi Payme a fait le choix de s'associer avec Paybox, lui même lié au groupe Européen Point, spécialiste des services de paiement, afin de garantir un service normalisé, compatible avec n'importe quelle banque, mais également n'importe quel pays.

En choisissant Payme, vous obtenez la garantie d'un service stable, à l'abri des réformes européennes. Ainsi, vous n'avez plus à craindre pour l'évolution et la pérennité de vos activités bancaires.


* Source Fevad: http://www.fevad.com/uploads/files/Etudes/fevad2011_chiffres.pdf

** Par "tous", nous entendons "nous tous, européens, consommant grâce à cette monnaie unique qu'est l'euro"

Aucun commentaire:

Publier un commentaire